Travaux pratiques avec Excel 2016

Cet ouvrage “Travaux pratiques avec Excel 2016 pdf” tout en couleurs est un recueil de travaux pratiques pour dĂ©couvrir et maĂ®triser Excel 2016, de sa prise en main Ă  la mise en Ĺ“uvre de ses fonctions avancĂ©es :

  • DĂ©couverte de l’interface, crĂ©ation et gestion d’un classeur, navigation dans une feuille de calcul, importation des donnĂ©es…
  • Utilisation des formules, des fonctions et des opĂ©rateurs, rĂ©fĂ©rencement d’une cellule ou d’une plage de cellules…
  • Mise en forme d’une feuille de calcul, emploi des styles et personnalisation, insertion d’objets…
  • CrĂ©ation et modification d’un graphique, tri de donnĂ©es, utilisation des filtres, mise en Ĺ“uvre des tableaux et des graphiques croisĂ©s dynamiques, partage de segments…

Avant de pouvoir employer efficacement Excel, il est indispensable de maîtriser certains termes :

  • Un fichier ou document Excel est nommĂ© classeur. Il contient une ou plusieurs feuilles de calcul (une par dĂ©faut, nommĂ©e Feuill), prĂ©sentĂ©es sous forme d’onglets en bas de page.
  • Une feuille de calcul est constituĂ©e de lignes (numĂ©rotĂ©es Ă  l’aide de chiffres) et de co- lonnes (Ă©tiquetĂ©es Ă  l’aide de lettres).
  • Une cellule est l’intersection entre une ligne (horizontale) et une colonne (verticale) de la feuille de calcul. Elle est identifiĂ©e par la combinaison de la lettre de sa colonne et du numĂ©ro de sa ligne. Ainsi, la première cellule en haut Ă  gauche de la feuille de calcul est la cellule Al. De mĂŞme, C4 dĂ©signe la cellule Ă  l’intersection de la 3e colonne et la 4e ligne.
  • Vide par dĂ©faut, une cellule de feuille de calcul peut recevoir un contenu, classiquement nommĂ© valeur. Une valeur peut ĂŞtre une valeur littĂ©rale numĂ©rique (3,1415927, 58 %, ou 1984) ou alphanumĂ©rique (Tableau2, Titre ou Nom) une formule (une expression reprĂ©sentant un calcul en fonction de donnĂ©es) ou mĂŞme d’autres objets (images, sons, vidĂ©os, etc.). Excel propose un grand nombre d’opĂ©rateurs et de fonctions intĂ©grĂ©es afin d’effectuer des calculs mathĂ©matiques, statistiques, financiers, etc.
  • Une cellule possède Ă©galement un style, qui se dĂ©compose en style de valeur (dĂ©pendant du type de donnĂ©es considĂ©rĂ©es) et style de cellule (indĂ©pendant du contenu). Par exemple, s’il s’agit d’un nombre, il est possible de choisir si Excel l’affiche en tant qu’entier, en tant que nombre Ă  virgule (et le nombre de chiffres après la virgule qui vont ĂŞtre affichĂ©s), avec un symbole monĂ©taire, comme pourcentage, etc. Une date peut Ă©galement ĂŞtre affichĂ©e de diverses façons. Le style de cellule est indĂ©pendant de la valeur qu’elle contient : c’est une apparence visuelle particulière (police, taille, couleur, bordure, image de fond, etc.).
  • Une cellule Excel peut renfermer jusqu’Ă  65 000 caractères. La quantitĂ© de texte affichable dans une cellule dĂ©pend de la largeur de la colonne qui contient la cellule, de la mise en forme de la cellule et de son contenu.
  • Lorsqu’une feuille de calcul est active, une cellule au moins est active et porte donc le nom de cellule active. Elle est gĂ©nĂ©ralement reprĂ©sentĂ©e avec une bordure plus Ă©paisse. Le contenu d’une cellule active est affichĂ© dans la barre de formule et son adresse (ou son nom si vous lui en avez attribuĂ© un) dans la zone d’adresse situĂ©e en haut Ă  gauche.
You might also like

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More